[YT] Simply Plural : une application gratuite pour les systèmes – TDI/ATDS/Multiplicité

Transcriptions:

K: Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Partielles sur la multiplicité dont le TDI, présentée par Epsi et Kara. Aujourd’hui, une petite vidéo pour vous présenter une application qui peut vraiment vous faciliter la vie en tant que personne multiple : Simply Plural. Il s’agit d’une toute nouvelle app, gratuite, créée par Apparyllis. Elle est actuellement disponible sur Android et elle sera très prochainement dispo sur iOS (mais Apple met plus longtemps à accepter les applis donc juste un peu de patience). Pour faire un résumé plutôt court, Simply Plural permet d’enregistrer les membres de son système, de mettre des infos, de noter qui front, de garder une trace des switchs et plein d’autres trucs. Elle a pas mal d’avantages, notamment pour le suivi, la communication et les notes, et même pour les singlets qui sont proches d’un système. Simply Plural est encore en cours de développement, il y a parfois quelques bugs, mais elle est vraiment pratique est assez facile déjà comme ça. Et puis surtout, il y aura plein de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure du temps. On sent vraiment que c’est une app faite par une personne multiples pour les personnes multiples et ça c’est vraiment cool ! Allez, on vous fait une petite review complète !

E: Une fois que vous avez installé Simply Plural, il vous suffit de vous connecter avec une adresse mail ou un compte Google. Là, l’app vous permet de choisir si vous voulez récupérer des informations depuis PluralKit. Pour celleux qui ne connaissent pas, PluralKit est un bot sur Discord qui permet aussi d’enregistrer des membres de son système pour ensuite permettre à chaque membre de poster des messages avec son propre nom. Simply Plural permet de récupérer les données du système depuis PluralKit. C’est pratique si vous avez déjà configuré votre système dans ce bot, ça évite de devoir tout ré-enregistrer à nouveau, mais ce n’est pas une obligation donc on va voir les deux méthodes. Si vous avez PluralKit, il vous suffit d’aller dans « Import System » et, dans Discord vous tapez « pk;token », vous copiez le très long code que Discord vous donne et vous le collez dans Simply Plural pour ajouter directement les membres du système. Par contre, les deux ne sont pas synchronisés actuellement. Vous pouvez importer des données de PluralKit mais si vous mettez à jour PluralKit, ça ne se mettra pas automatiquement à jour dans Simply Plural. Il faut re-synchroniser les deux en cochant les options pour éviter les doublons. Et sinon, vous pouvez aussi simplement ajouter manuellement les membres du système avec l’option « Add Member », que vous ayez récupérer les données de PluralKit
ou pas d’ailleurs. Dans tous les cas, l’app vous demande de choisir un nom, votre nom de système par exemple, et faites attention en tapant le nom parce que l’appli tient compte des majuscules et des espaces. Une petite précision : il y a des options d’accessibilité. Vous pouvez utiliser la petite roue en haut à droite de l’appli et aller dans « Accessibility » pour trouver plusieurs options comme la police, le contraste, le mode sombre et la taille de la police. Alors ensuite, pour ajouter un membre, il suffit d’appuyer sur le « + » en haut à droite. On peut ajouter une image, un nom, des pronoms, une courte description et une couleur. Dans les options en haut à droite, on peut cocher si c’est un membre privé et si on veut empêcher les notifications de front, ce sont deux options qui concernent ce que peuvent voir les ami-e-s – et on vous explique les ami-e-s après. Il suffit de revenir en arrière et on voit que le membre est ajouté.

Ensuite, en choisissant n’importe quel-le membre, on peut modifier ses infos et on a accès à plus d’options. Par exemple, à droite, on peut renseigner de l’âge, le rôle si on veut et plein d’autres petites choses. Ensuite, on peut voir l’historique de front – mais on y revient tout de suite – et on peut également ajouter des notes. Puis il y a les mêmes options à cocher que tout à l’heure et il est possible de supprimer le membre. Une fois que c’est configuré, on peut préciser dans l’appli qui est en train de fronter. Il suffit, en bas de la liste des membres du système, de choisir « Add to front » et de choisir quel-le membre front actuellement. Il est possible de mettre plusieurs alters en front en même temps en choisissant en bas « Set as front ». En bas, à côté de « Members »‘, il y a une icône qui permet de voir qui front actuellement. Pour préciser que l’alter ne front plus, il n’y a qu’à appuyer pour supprimer. Dans le menu en haut à gauche, vous pouvez voir qu’il est possible d’ajouter un membre, d’ajouter une entrée de front pour dire si tel-le alter a fronté de tel moment à tel moment, et un peu plus bas dans le menu, il y a la fonction « Front History », qui permet de voir l’historique des fronts, c’est vraiment pratique. On va parler un peu des notes parce que c’est vraiment hy-per pratique, si ce n’est essentiel. En revenant à la liste des membres du système via le menu « Members / Front », on peut voir en choisissant un alter et en swipant à droite qu’il y a les notes. Il suffit d’appuyer sur le « + » pour ajouter une note. On peut mettre un titre et un texte et surtout, on peut ajouter un code couleur. C’est vraiment un truc qu’on utilise beaucoup, depuis longtemps, dans nos notes. On peut par exemple ajouter une note vraiment cool, genre un message sympa que quelqu’un a dit, une phrase d’encouragement venant d’un autre membre du système, ou autre, et on la met en bleu pour dire que c’est une note cool. En revanche, si on met une note qui est un peu trigger, on la met en rouge par exemple, ça évite de se tromper et de lire des trucs triggers quand on cherche une phrase d’encouragement.

Évidemment, vous utilisez le code couleur que vous voulez. Pour nous, les notes sont vraiment une option-clé de l’app parce qu’elles permettent de garder une trace de tout ce qu’on veut et elles permettent aux alters de se laisser des messages entre elleux, elles permettent de structurer avec les couleurs, c’est facile, c’est personnalisable, c’est vraiment très cool. D’ailleurs, une petite idée comme ça si ça peut vous aider : vous pouvez créer un ou plusieurs membres du système que vous appelez « innerworld » par exemple et ainsi vous pouvez garder des notes de tout ce qui se passe dans l’inner et ses différentes sections le cas échéant. Simply Plural permet également de créer des sondages intra-système, c’est vraiment pratique quand il y a une décision collective à prendre par exemple. Dans le menu, allez dans « Polls » pour voir la liste des sondages actifs. L’app garde aussi une archive des sondages précédents. Pour créer un nouveau sondage, appuyez sur le « + ». Vous pouvez choisir un nom pour le sondage, par exemple « nouvelle coupe de cheveux », une courte description si nécessaire, la date de fin et deux options qui permettent d’autoriser le veto et l’abstention. Quand c’est fait, chaque membre du système peut voter et l’app calcule automatiquement les résultats. On peut voir qui a voté quoi et qui n’a pas encore voté. Actuellement, les sondages permettent seulement de choisir « Oui » ou « Non » mais ça sera changé à l’avenir parce que comme on vous le disait, l’app est encore en cours de développement. Enfin, l’app permet d’ajouter des ami-e-s. Pour cela, il faut aller dans le menu puis dans « Friends », et en bas à droite on peut envoyer une demande d’ami via le « + ». Il suffit d’entrer le nom de l’ami-e en question – et attention l’app tient compte des majuscules, des minuscules ainsi que des espaces – puis d’appuyer sur « Add friend ». La flèche permet de voir les demandes envoyées et l’autre flèche les demandes reçues. Quand l’ami-e
a accepté la demande, vous pouvez appuyer dessus pour voir qui front si cet-te ami-e a choisi de l’afficher, et en bas à droite, en appuyant sur le petit bonhomme, vous pouvez voir la liste des membres visible du système de l’ami-e. Là comme ça, les am-e-s ne voient rien de votre système. Si vous voulez que votre ami-e voit votre liste d’alters visibles, vous devez appuyer dessus puis sur la petite roue en haut à droite et cocher « They can see your shared members ». En cochant ça, les ami-e-s peuvent voir les membres du système et avoir accès aux infos de base – des feuillets 1 et 2 – mais iels n’ont évidemment pas accès aux notes. C’est dans ce petit menu aussi que vous pouvez décider si l’ami-e peut voir qui front en cochant « They can see who is front », et même décider si l’ami-e peut recevoir une notification de changement de front avec l’option « They can get notifications of front changes ». C’est en ça aussi que l’app est utile pour les singlets proches d’un système. Iels peuvent créer un compte singlet et recevoir des notifications de switch si le système choisit cette possibilité par exemple. La dernière option permet de recevoir soi-même une notif si l’ami-e change qui front et a coché cette option pour vous.

En tout ça, ça en fait une app quand même pas mal sécurisés, avec la possibilité de rendre des membres de son système privés, en permettant de choisir vraiment pour chaque ami-e et chaque alter ce qu’on affiche ou pas, et ça c’est vraiment top. Simply Plural est encore en développement mais elle est déjà vraiment utile comme ça et surtout, elle va recevoir tout un tas de mises à jour avec plein de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, il sera tout prochainement possible d’indiquer que le système est blurry – que le front est flou quoi – et de grouper les membres du système dans des dossiers pour par exemple préciser qui vient de quel sous-système. On vous met en description la liste complète des futures améliorations. On pense vraiment que d’ici quelques temps, Simply Plural pourra remplacer un peu toutes les autres apps qu’on utilise à côté pour gérer tout ce qui est communication, notes, etc.

K: En attendant, on utilise toujours une app pour se laisser des messages plutôt instantanés. Y en a plein, n’hésitez pas à regarder. Y a par exemple Mytter, qui est une sorte de faux Twitter pour créer des posts et des réponses avec plusieurs profils, ou encore Telefun qui permet de créer des profils et des conversations qui ressemblent à WhatsApp. Il y en a évidemment plein d’autres. Et on utilise aussi OurHome pour gérer tout ce qui est organisation des tâches, ça permet vraiment de structurer un peu qui est à l’aise dans chaque tâche, qui a envie ou se sent capable de faire quoi, ça garde une trace de tout et ça a un système de récompenses personnalisées, ce qui peut aider à motiver celleux qui sont sensibles à ces petites attentions.

Bref, Simply Plural est vraiment un beau projet d’app qui fait déjà ses preuves. Elle permet vraiment d’améliorer le suivi des switchs, de prendre des décisions grâce aux sondages, elle est très personnalisable et sécurisée. On pense vraiment qu’elle peut permettre d’améliorer la communication, qui est un point essentiel pour tous les systèmes, et elle permet de soulager la mémoire avec les notes. Puis toutes les améliorations à venir sont vraiment prévues par et pour des systèmes, c’est vraiment bien pensé. Elle est conçue avec la communauté multiple et elle deviendra à coup sûr un outil hyper utile pour n’importe quel système. On espère que cette vidéo vous a plu. N’hésitez pas à nous dire en commentaires si vous l’avez téléchargée et comment vous l’utilisez, ce que vous aimez, ce que vous attendez comme amélioration, si vous attendez qu’elle soit enfin dispo sur iOS… et n’hésitez pas à liker et partager cette vidéo ! À bientôt !