Pourquoi ? Par qui ? Pour qui ?

Le trouble dissociatif de l’identité est méconnu (d’ailleurs, reste même si tu ne sais pas ce que c’est). Quel est donc ce trouble ? Quels sont les symptômes du TDI ? Est-ce de la schizophrénie (spoiler alerte : non !) ? Quelle est la cause des troubles dissociatifs ? Comment gérer au quotidien ? Et en couple, on fait comment ? Question 7 ? Question 256 ? … ?

Parce qu’il est difficile de trouver des informations en français sur le TDI, nous avons décidé de créer Partielles. Son but est de permettre à toustes de mieux comprendre ce trouble dissociatif. Ce blog vise les personnes atteintes de TDI ainsi que leur entourage. Les curieuxses sont également les bienvenu.e.s.

En toute bienveillance, avec plein de vie.s et un peu (beaucoup) d’humour, on t’invite à découvrir et à partager le contenu de ce blog pour que le TDI soit mieux compris et connu.

Ok j’aime les blogs originaux ! Mais le TDI, c’est quoi ?

Le TDI est un trouble mental qui cause la présence de deux identités (ou états d’identité) ou plus au sein d’un même corps. Autrefois appelé dédoublement de la personnalité ou trouble de la personnalité multiple, il est classé parmi les troubles dissociatifs. Pour faire simple, le TDI c’est « être plusieurs personnes dans une seule tête ».

Lors d’un traumatisme, il peut arriver que le cerveau cherche à fuir et ne trouve pas d’autre alternative que de scinder l’identité de la personne en plusieurs morceaux. Ces « morceaux » agissent alors de façon autonome, comme des personnes à parts entières. Certain.e.s existent pour gérer le stress et les souvenirs de l’événement, d’autres le quotidien, d’autres la protection, etc.

Bien qu’il y ait des symptômes de base communs chez toutes les personnes atteintes du trouble dissociatif de l’identité, chacun.e vivra ce trouble différemment, avec des symptômes plus ou moins importants (plus ou moins d’alters, plus ou moins de pertes de mémoire, etc.).

J’ai compris le TDI (je crois) mais hey, c’est qui qui écrit les articles ?

Partielles est avant tout un blog personnel tenu par deux (enfin… hahaha, it’s a joke !) personnes concerné.e.s ayant la petite trentaine ^^ Nous nous informons sur le trouble dissociatif de l’identité via diverses sources (anglophones en particulier, car il y a très peu de contenu en français) et sur les troubles d’origine traumatiques.

Vous avez l’air sympa, j’ai hâte de vous découvrir ! Mais y aura quoi sur le blog ?

Partielles parlera surtout du trouble dissociatif de l’identité, évidemment. Tu y trouveras des réponses à certaines de tes questions, des idées, des pistes, des anecdotes, et plein d’autres choses. Le but de ce blog est de faire connaître le TDI au travers d’un regard dédramatisant (malgré la complexité de ce trouble) et bienveillant.

Nous y parlerons aussi de notre vécu et nos expériences du quotidien et de la vie de couple avec ce trouble. On a également envie de partager nos découvertes, plus ou moins en rapport avec le trouble dissociatif de l’identité. Des séries, des films, des livres, des avis, et d’autres trucs originaux en fonction de nos envies et possibilités.

À l’avenir, nous aimerions pouvoir également partager les témoignages d’autres personnes atteintes de TDI et de leur entourage. D’ailleurs, si tu es concerné.e, envoie-nous un message via le formulaire de contact.
Et pourquoi pas organiser des interviews et des rencontres.

Et bien sûr, parce qu’on est drôles, on partagera également des memes sur le TDI (en français !).

La note importante quand même

Partielles est et restera un blog personnel. Nous ne sommes ni psychiatres ni thérapeutes, nous ne sommes que de simples personnes qui ont des choses à dire sur un sujet qui nous touche de près. Il nous arrivera probablement d’être maladroit.e.s par moments.

Les articles du blog et le reste du contenu associé à Partielles ne remplacent pas un avis et un suivi médical.

Et psstt, nous aimerions que le contenu de Partielles soit partagé pour que le trouble dissociatif de l’identité soit mieux connu et pour que les personnes liées à ce trouble se sentent moins seules. Alors diffuse nos articles, et rejoins-nous sur les réseaux sociaux 🙂