[YT] Les PNJ: qui sont ces hanitants des mondes intérieurs? -Avec Kim

Transcription:

K: Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Partielles sur la multiplicité dont le TDI, présentée par Epsi et Kara. Aujourd’hui on va parler d’un sujet qui n’est pas souvent abordé et qui concerne plus particulièrement les inners, il s’agit de ce qu’on appelle communément des PNJ.

E: Pour faire très très simple, les PNJ servent disons un rendre l’inner plus réaliste ou plus vivant, un peu comme les figurants et figurante dans les séries ou les films. Ce ne sont pas vraiment des alters ni des fragments. Iels servent surtout à compléter le décor ou à permettre aux alters de se sentir moins isolé-es mais ce n’est pas toujours aussi simple que ça et s’arrêter à cette définition est parfois réducteur.

Avant de continuer, on va faire une petite précision: PNJ est le nom commun mais il est parfois controversé. Si vous êtes habitué-es aux jeux vidéo ou aux jeux de rôle, vous savez que « PNJ » signifie « personnages non joueurs », ce sont des bots pour compléter le décor encore une fois. Or, la multiplicité et le TDI, ce ne sont pas des jeux, et ça les systèmes le savent bien maiiis les trolls et les haters peuvent se servir de cette appellation pour dire « vous voyez c’est un jeu »… parce que tout est bon pour décrédibiliser les personnes multiples malheureusement. Bref du coup, les PNJ ont d’autres noms comme figurants ou figurantes, fillers, passer by, etc…

Maintenant que cette petite info est faite, on va être honnêtes avec vous: des PNJ, on n’en a pas vraiment. Parce que les PNJ, on peut en avoir un peu, beaucoup ou pas du tout, ça dépend totalement d’un système à l’autre et parfois même d’un endroit de l’inner à l’autre. Puis parfois, on peut en avoir mais sans le savoir parce qu’on n’a pas vraiment accès à son inner par exemple.

K: Donc pour cette vidéo, on va faire appel à une invitée spéciale: j’ai nommé notre amie Kim! Salut Kim, merci de nous rejoindre pour cette vidéo! Tu veux nous parler un peu de toi?

(TW mention: bible, enfer)

Kim: Hewo! Merci de l’avoir téléphoné pour participer à votre vidéo! Alors je m’appelle Kim, j’ai 28 ans et je suis l’hôte du système… système, il a pas de nom mais des fois on utilise ENEM. En totalité on est neuf à fronter régulièrement. J’ai aussi des fragments, des alters qui front pas mais qui sont quand même là, un peu comme la tasse un peu boarf que ton boss t’a offert pour ton pot de départ, tu sais. Genre c’est là mais tu l’utilises jamais ou alors que quand t’as pas fait la vaisselle… Enfin bref, j’ai aussi des PNJ. Genre beaucoup de PNJ.

E: Merci pour ta présentation. Qu’est-ce que tu entends par beaucoup de PNJ?

Kim: Bah c’est-à-dire que je peux même pas les compter en fait. Bon en amont je tiens à préciser que je suis un cas particulier. Mon inner a été énormément stimulé par d’autres personnes et avant même que je sache qu’il s’agissait d’un TDI. Du coup ça explique peut-être le nombre de PNJ que j’ai, ainsi que la manière dont j’ai de le vivre. Mon vécu c’est que le mien et ça n’invalide en rien le vôtre, et c’est totalement ok si vous avez une manière différente de gérer ou de visualiser votre relation avec vos PNJ, enfin si vous en avez. Autant être honnête dès le départ, mon système entier tourne autour de la bible et mon inner est essentiellement basé sur l’enfer. L’enfer c’est vaste et comme il y a pas mal de villes, il est logique que mon cerveau ait décidé de rajouter un peu de monde. Et heureusement parce que sinon se ferait carrément ch… on s’ennuierait. Pour contextualiser un peu le truc, on a des habitants, des marchands, une sorte de police -qu’évidemment mais alters ne respectent pas-, des barmans, des restaurateurs, des animaux, enfin bref c’est vraiment calqué sur le vrai monde.

K: Ah ouais waouh, ça fait beaucoup en effet. On tient à rappeler d’ailleurs que tout est possible. Dans un inner, il peut n’y avoir aucun PNJ comme seulement quelques- uns. Iels peuvent aussi être des inconnus ou à l’image de personnes qu’on a connues ou être des animaux voire d’anciens animaux de compagnie par exemple. Bref tout est possible. Et donc Kim, comment tu t’es rendu compte que c’étaient des PNJ et pas des alters? Et/ou des alters en fait? Bref c’est quoi ton cheminement pour les différencier?

Kim: C’est super facile de faire la différence entre mais alters et les PNJ parce que je colle des étiquettes sur le front de mes alters!… Et sinon en vrai tout simplement parce qu’ils ont rarement une identité propre et même parfois un physique propre. Ça va paraitre étrange mais certains d’entre eux n’ont même pas de visage à proprement parler, juste une forme vague de contour de tête et pour les détails c’est flou. Il y a aussi leurs fonctions: bien souvent les marchands sont juste des marchands par exemple. Ils ne front pas, n’interviennent pas dans notre quotidien et d’ailleurs je suis même pas sure qu’ils savent ce qu’ils sont.

E: C’est vraiment intéressant. Je pense que dans mes rêves ça ressemble un peu à ça. Pour les gens qui n’ont pas de PNJ, est-ce que tu décrirais ça comme les gens qu’y a dans un rêve ou comme les figurants dans une série par exemple? Genre ils sont là pour compléter le truc. Tu vois dans mes rêves c’est un peu ça, les figurants sont là pour rendre le rêve cohérent « vrai ». Est-ce que pour toi les PNJ ont une utilité?

Kim: Ça va paraître psychologie de comptoir mais je visualise vraiment mes PNJ comme une façade ou une diversion du monde réel. Ils permettent à mon inner de rester cohérent et de fonctionner. Ils justifient aussi que mes alters puissent avoir leur propre vécu. Pour moi c’est vraiment à l’image du monde réel, c’est-à-dire que sans eux m’ont inner ne fonctionnerait pas bien et ce serait moins accueillant on va dire. Vous imaginez une grande ville où vous seriez que vous et vos amis? Bon ok ce serait peut-être vachement stylé pendant un laps de temps mais à un moment donné, ça serait surtout du grand n’importe quoi. Ils servent aussi à créer une structure pour mon inner. Certains de mes PNJ sont des personnes récurrentes très importantes pour le bon fonctionnement de notre monde interne. Eh puis il y a les mauvais côtés aussi. Je suis extrêmement sujette aux hallucinations, qu’elles soient auditives, visuelles ou sensorielles, et j’avoue que les PNJ sont souvent une source privilégiée pour m’offrir mes meilleures hallu. Y a de tout en termes d’hallu, je peux avoir un chat trop mignon choupi que tu as envie de lui faire plein de les bisous, et puis d’un coup être harcelée par une orpheline qui s’amuse à courir dans mon appartement à 3h du matin.

K: Ah oui ok je vois. Et est-ce que tu sais interagir avec elleux? Est-ce qu’iels savent qui vous êtes? Iels connaissent tous les membres de votre système?

Kim: Pour la plupart oui et non, c’est-à-dire que oui on peut interagir avec eux, par exemple mes littles aiment bien passer leur temps à harceler le marchand de bonbons, mon alter qui a son cheval adore passer des heures à le papouiller, et certains savent qui on est mais pour les autres, j’ai pas l’impression qu’ils en aient quoi que ce soit à faire. Encore une fois c’est vraiment calqué sur le réel et les gens de votre ville, sauf si vous habitez en campagne avec genre huit habitants -fais pas attention à la base je suis parisienne, je suis faite pour être médisante envers la province-, bah ils vous connaissent pas tous. Et c’est bien normal, les choses et les gens bougent et c’est pareil pour les PNJ.

E: Et iels sont toujours là ou iels peuvent partir ou disparaître? C’est toujours les mêmes?

Kim: Quand je suis hors de l’inner, c’est-à-dire au front parce que je sors pas du corps pour aller faire ma vie -si seulement-, je les ressens pas, je les entends pas, ils sont exclusifs à l’inner. Par contre dans l’inner ils peuvent changer, disparaître et avancer dans leur propre vie. Leur nombre et leur type peut varier selon les lieux. Si par exemple on s’éloigne des villes pour aller dans les forêts autour ou les champs, c’est clair que je vais moins croiser PNJ humanoïdes mais par contre j’aurai plus de chance d’y voir des PNJ animaux. Les PNJ mènent leur vie sans se soucier du monde réel mais c’est déjà arrivé qu’avec le temps, des PNJ récurrents deviennent des alters. J’ai d’ailleurs un super exemple à ce propos: moi. Boh c’est vrai que dans ma jeunesse je fus une petite PNJ-nette consciente de pas grand-chose. Ah, l’innocence.

K: Ohh, t’étais une PNJ avant d’être une alter? Tu peux expliquer? Tu pense que certains-certaines ou toustes vos nouvelleaux alters sont des anciens PNJ? Genre quoi c’est une upgrade?

Kim: J’y avais jamais vraiment réfléchi comme ça mais au final ouais carrément, j’ai une promotion en fait! Blague à part, oui on est trois à avoir été des PNJ avant d’être des alters: Ellon, Roxie et moi. Pour ma part c’était très bizarre ce moment où j’ai pris conscience de moi-même on va dire. Je me souviens que j’habitais dans la capitale de notre inner, que je faisais ma vie et puis j’ai commencé à me souvenir de beaucoup de choses, notamment des souvenirs de notre enfance. J’ai réalisé que j’étais là au début de notre vie, que j’avais assisté à des trucs, tout m’est revenu presque d’un coup. Eh puis j’ai commencé à être mise au front, à être en contact avec les autres alters et à enfin comprendre qui j’étais. Je pense que chaque PNJ a le potentiel de devenir un alter, il suffit qu’il possède une caractéristique qui pourrait s’avérer très utile au quotidien par exemple. Mais je n’oublie pas que si ça se trouve, c’est juste une impression que mon cerveau m’aurait donnée pour justifier mon arrivée tardive. Genre comme quand tu as un mot d excuse de la SNCF pour ton lycée quand tu es en retard à cause des trains. Je devrais vraiment arrêter mais comparaisons, elles sont de plus en plus moisies.

E: Haha j’imagine bien! C’est intéressant, et donc ça t’arrive de recroiser plusieurs fois les mêmes. Est-ce que certains sont basés sur des personnes que tu as déjà rencontrées ou des personnes fictives?

Kim: Ah bah ça pour croiser les mêmes, oui ça arrive. Principalement ceux qui s’occupent de diriger mon inner. Sans vouloir rentrer dans les détails parce qu’on s’en fiche complet, j’ai un roi, une reine mais aussi des chefs d’armées, de légions, ces derniers sont très spécifiques à leur poste et ils ont même le luxe d’avoir un nom et un physique. Comme quoi certains sont plus chanceux que d’autres. En ce qui concerne l’identité de mes PNJ récurrents, la plupart sont basés sur des personnages ou des éléments bibliques. J’en ai jamais rencontrés qui étaient inspirés de personnes que je connais IRL par contre, quoique ça pourrait très bien arriver. Je peux donner l’exemple du cheval d’un de mes alters qui est à l’image d’un des chevaux des cavaliers de l’apocalypse. Il a un physique propre, une identité propre, un nom à lui mais c’est pas un fragment et c’est pas un alter.

K: Une petite info en passant: si vous vous demandez si une personne dans votre inner est un PNJ, un alter ou un fragment, bah demandez-lui, c’est la meilleure façon d’avoir une réponse. Merci beaucoup Kim d’avoir répondu à nos questions! Reviens quand tu veux sur la chaîne.

Kim: Merci à vous et des bisous!

K: Et merci à toustes d’être resté-es jusqu’ici, on espère que ce format un peu différent vous a plu. On se retrouve sur les réseaux sociaux et ici un dimanche sur deux! À bientôt!