Aller au contenu

[YT] Les fragments

Transcription:

Introduction

[Kara] Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Partielles sur la multiplicité, présentée par Epsi et Kara ! 

Aujourd’hui, on va parler des fragments. Comme vous le savez, être un système, c’est être + que 1. Et dans ce plus que 1, il y a généralement des alters mais il peut aussi y avoir ce qu’on appelle des fragments. 

Les fragments, c’est quoi ?

[Epsi] Alors les fragments, pour faire au plus simple, ce sont un peu comme des alters mais en, disons, moins “développés” entre guillemets. 

Il s’agit en général d’éléments qui se sont détachés d’un alter, ou alors d’aspects traumatiques qui contiennent par exemple un souvenir ou une réaction. Il peut s’agir également de mécanismes contenus dans quelque chose de moins développé qu’un alter, comme par exemple une capacité. 

Ne vous inquiétez pas, on va expliquer ça plus en détail. 

En gros, les alters sont généralement plus développés dans le sens où iels sont plus complexes, iels peuvent avoir, même si ce n’est pas toujours le cas, des réflexions plus complexes, plus d’autonomie, une identité propre comme un nom, une maturité, des envies, des relations, une conscience de soi, etc… tandis que les fragments se destinent plus souvent à un ou quelques éléments. 

On n’aime pas trop dire développés ou peu développés parce que ça donne un petit côté péjoratif mais c’est pour que vous compreniez mieux, on parlera de l’importance des fragments un peu après. 

Pour expliciter un peu, les fragments peuvent contenir ou représenter une émotion ; un souvenir ; une capacité externe comme le fait de conduire ; une capacité interne comme la gestion d’une mémoire commune ; un masque social pour que les alters ne soient pas trop différentiables de l’extérieur ; une réaction de défense verbale ;  etc… 

C’est une liste non-exhaustive évidemment, les fragments peuvent aussi être des alters qui ont commencé à se développer mais se sont stoppés et, entre guillemets, “ne servent à rien”. Tout comme les alters, les fragments n’ont pas forcément une utilité ou un job déterminé et clair. 

Par contre, généralement, les fragments sont moins développés dans le sens où ils n’ont pas forcément la possibilité d’avoir des réflexions complexes, d’avoir une conscience de soi, d’avoir une identité propre et ainsi de suite. 

Alors attention, ça c’est dans les grandes lignes, parce qu’en fait y a pas vraiment de limite claire entre ce qui est fragment et ce qui est alter. Il y a des alters peu développés, ou pas encore développés, et des fragments plus développés et plus complexes.  

Différencier alters et fragments

[K] Et ça c’est vraiment l’interrogation qui revient le plus souvent, et qui est d’ailleurs revenue le plus quand on vous a demandé vos questions sur Insta: comment faire la différence entre alter et fragment? 

Eh ben en fait ça va vraiment dépendre de vous et de votre système, de comment ça fonctionne pour vous. Parce qu’il y a des alters entre guillemets “peu développés”, qui n’ont par exemple pas de nom, pas d’envies, qui sont bloqués dans une boucle traumatique et n’ont pas vraiment de conscience, et d’autres choses du genre. Et il y a des fragments qui ont de la réflexion, qui ont un nom, qui savent agir de façon réfléchie, qui ont conscience de leur existence, etc… 

Du coup, bah ça dépend de comment ça fonctionne pour vous. Il y a des systèmes qui ne font pas la différence entre les deux, tout comme il y a des systèmes qui n’ont pas de fragments et seulement des alters, mais aussi des systèmes qui n’ont pas d’alters ou un seul alter et que des fragments. 

Petite info pour celleux que ça intéresse: dans ce dernier cas, il peut s’agir de systèmes ATDS ou de systèmes médians, mais vous vous définissez comme vous le souhaitez bien entendu. 

En général, les fragments ont un fonctionnement différent des alters, mais encore une fois c’est propre à votre système. Par exemple, il y a des systèmes dans lesquels les fragments ne communiquent pas mais les alters oui. Et ça peut demander du temps pour vraiment apprendre à connaître votre système et pouvoir faire la différence pour vous-mêmes. 

Un truc qui peut éventuellement aider à faire la différence, ça peut être de leur demander directement. Si la réponse est “je suis un alter” ou “je suis un fragment”, bah vous saurez. Si pas de réponse, ou pas de certitude, ça viendra sans doute avec le temps.  

Et un autre truc possible mais pas pour tous les systèmes, c’est d’utiliser le monde intérieur. Si vous avez un innerworld construit, vos fragments sont peut-être différents des alters dedans. Il y a par exemple des gens qui ont des fragments qui se représentent comme des prismes de couleur ou des animaux ou des sons, d’autres pour qui les fragments sont invisibles alors que les alters sont visibles, et ainsi de suite. 

On peut se demander du coup si c’est utile de faire la différence entre alter et fragment. Eh bien encore une fois, la réponse dépend de vous et de vos besoins. Si vous remarquez que vos fragments ont un fonctionnement différent des alters, fonctionnez différemment avec eux, par exemple au niveau de la communication. Mais si vous ne ressentez pas le besoin de faire la différence ou si vous n’avez pas de fragments, c’est ok de ne pas chercher à trouver la limite entre les deux. 

Importance des fragments

[E] Par contre, une chose vraiment importante à savoir, c’est qu’il faut considérer les fragments même s’ils sont moins développés que des alters. Les fragments sont tout aussi importants que les alters, tout comme les alters ont une importance égale les uns par rapport aux autres. 

En effet, il est fréquent que les fragments contiennent des choses qui ont besoin d’être considérées, que ce soit un souvenir, un schéma ou une capacité ou peu importe. Ils peuvent même être la clé manquante pour retrouver quelque chose dans votre inconscient, apaiser un traumatisme ou démêler des sentiments complexes par exemple. 

Du coup, tout comme les alters, c’est bien d’essayer de les comprendre et de communiquer avec eux, même si, tout comme les alters, ça peut être plutôt complexes et demander des adaptations et des techniques précises propres à vos fragments. 

« Capacités » des fragments

[K] Maintenant, on va parler un peu des “capacités”, entre guillemets, des fragments. 

Comme on l’a dit, les fragments peuvent avoir notamment des schémas d’action ou de réactions internes ou externes. 

Mais une question qui revient souvent c’est: est-ce que les fragments peuvent influencer les alters? 

Eh bien la réponse est oui. Les fragments peuvent influencer les alters, ils peuvent s’y accrocher pour co-fronter ou faire de l’influence passive, faire des intrusions, et ainsi de suite. 

Les fragments peuvent également fronter, soit un fragment tout seul soit un groupe de fragments qui va s’assembler dans une sorte de fusion temporaire. Alors en général, il s’agit de front qui ne durent pas très longtemps, il peut s’agir d’un front réactionnel qui dure entre quelques secondes et quelques heures ou quelques jours par exemple, mais parfois c’est plus long, genre si votre pilote automatique est géré par un fragment. 

Et les fragments peuvent évidemment être co-conscients,  même si vous n’avez pas forcément conscience de leur présence, ils peuvent avoir conscience de la vôtre et inversément. 

Mais tout ça dépend évidemment de votre système et de vos fragments si vous en avez. 

Il y a des fragments qui peuvent parler en externe et/ou en interne et d’autres pas, des fragments qui peuvent partir en dormance, des fragments qui peuvent switcher et d’autres pas, et ainsi de suite. Comme les alters en fait. 

Origines et évolution des fragments

[E] Ok on va à présent parler un peu de comment se développent les fragments et de leurs possibles évolutions. 

On n’a pas une idée sûre de pourquoi ou comment se créent des fragments. On sait surtout qu’il y a des systèmes où il y en a et d’autres pas haha. Et comme souvent, bah ça dépend de facteurs qui sont pas forcément simples à déterminer. 

Comme on le disait, les fragments peuvent venir d’un split, un morceau qui se “détache” entre guillemets d’un alter par exemple. Mais les fragments peuvent aussi se développer directement en fragment. Et ils peuvent aussi venir d’un choc traumatique où certains éléments, comme un son, une image, une émotion, une odeur, un lieu ou autre, vont restés stockés dans un fragment pour préserver le fonctionnement du reste du système par exemple. 

Il y aussi l’idée que dans l’enfance, les alters ne sont pas encore vraiment formés et que les systèmes sont plutôt composés de fragments, qui vont s’assembler ou pas pour se développer ensuite en alters. C’est une possibilité mais c’est pas le cas pour tous les systèmes et, comme pour les alters, des fragments peuvent se développer à tout âge. 

Bref voilà, on ne sait pas exactement pourquoi il y a des fragments, c’est un peu propre à votre système encore une fois. 

Et concernant leur évolution, elle peut varier. Il y a des fragments qui resteront toujours des fragments. Il y en a qui vont disparaître ou partir en quelques sortes en dormance. Et il y en a qui vont se développer davantage ou s’assembler pour devenir des alters entre guillemets “fixes”. 

Quant à savoir si les alters peuvent devenir des fragments, j’ai tendance à penser que ça peut arriver, dans le sens où certaines dormances peuvent faire que l’alter semble avoir disparu mais laisse quand même une trace de sa présence sous la forme de fragment par exemple. Eh puis, bah plein de choses peuvent se passer dans un système donc pourquoi pas. Mais j’ai tendance à penser que des fragments qui étaient des alters peuvent redevenir plus vite des alters étant donné qu’il y a souvent une conscience de soi plus présente que chez pas mal de fragments. Après c’est juste mes réflexions, n’hésitez pas à dire en commentaire si ça vous est arrivé, c’est toujours intéressant à lire ! 

Communication

[K] Maintenant, on va un peu parler de communication avec les fragments. Vous le savez, la communication, même avec les alters, c’est pas toujours évident. Il y a des systèmes pour qui c’est fluide mais y en a pour qui c’est… compliqué. Et généralement bah, ça peut l’être encore plus avec les fragments. 

Alors, y a sans doute des systèmes pour qui c’est plus facile de communiquer avec les fragments qu’avec les alters haha, mais c’est pas forcément la majorité. 

Bon, question communication, on va retrouver un peu les mêmes possibilités que pour les alters, la pensée, parler à voix haute, écrire, faire attention à ses ressentis physiques ou ses émotions, etc… mais comme les fragments sont souvent moins développés que des alters bah, ça peut demander une attention d’autant plus grande. Beaucoup de fragments ne parlent pas ou seulement pour répéter des phrases ou ne sont pas capables de sortir de leur schéma de paroles. Par exemple, ils sont capables de parler de l’entretien de la maison mais ne peuvent pas parler de mathématiques ou de relations. 

Bref, le mieux, c’est d’essayer de trouver ce qui fonctionne. Et ça peut évidemment demander pas mal de temps. En attendant, vous pouvez toujours leur envoyer des pensées positives, faire un truc agréable avec le corps ou leur parler même si vous n’avez pas de réponse, peut-être qu’ils reçoivent les messages et que ça peut créer du lien entre vous. 

Enfin, une autre possibilité à envisager, c’est de passer par des alters. Si vous avez des fragments qui s’accrochent à des alters et les influencent, ces alters peuvent essayer d’écrire ou de laisser s’exprimer les fragments à travers elleux. En tout cas ça se tente. 

Si vous avez d’autres idées ou des trucs qui ont fonctionné pour vous, pareil, n’hésitez pas à le dire en commentaire, merci ! 

Fragments du trouble borderline

[E] Avant de terminer cette vidéo, on va parler du trouble borderline, qui revient souvent quand on parle de fragments.  

Il y a une question qui revient souvent et qui est: est-ce que les fragments chez les personnes multiples sont similaires aux fragments chez une personne borderline? 

Eh ben c’est encore une fois difficile à dire et surtout propre à vous. 

En fait, l’identité, la conscience de soi, l’unification de l’identité, ce sont des sujets complexes, d’autant plus pour nous en tant que personnes multiples. Est-ce que les fragments peuvent exister chez les singlets? Sans doute que oui, tout comme y a des théories sur l’enfant intérieur et d’autres trucs comme ça, qui rappellent un peu la multiplicité quelque part. Et où est la limite entre tout ça? Eh ben c’est difficile à dire. Et vraiment à vous de le définir pour vous-mêmes selon nous. 

Si ce qu’on définit des fragments vous parle, c’est ok de considérer que vous avez des fragments, et de vous considérer comme multiple ou plural ou pas, indépendamment de cette information ou pas. 

Si vous avez des fragments plus complexes aussi d’ailleurs… et si vous avez des fragments tellement complexes qu’ils ont l’air d’être des alters bah… c’est peut-être de la multiplicité tout simplement haha. 

En bref, des fragments dans le trouble borderline peuvent ressembler à des fragments de personnes multiples, oui. Pas toujours mais c’est possible. 

D’ailleurs, si la théorie de la dissociation structurelle vous parle, n’hésitez pas à regarder notre vidéo sur le sujet, qui explique les différences des PE des différents troubles concernés. 

Après nous on aime pas trop cette théorie pour les raisons qu’on explique dans cette vidéo mais tout n’est pas à jeter, et notamment cette notion de parties/fragments qui, selon nous, peut exister chez pas mal de gens, y compris des singlets, mais qui sont simplement plus complexes voire beaucoup plus complexes chez les personnes multiples. Et un peu entre les deux chez les systèmes médians. Et plein de nuances entre tout ça. 

En résumé, c’est à vous de vous définir, même si on sait que c’est compliqué, surtout avec une notion d’identité un peu fuckée haha. 

Conclusion

[K] Voilà qui conclut cette vidéo sur les fragments, on espère avoir répondu à certaines de vos questions. Et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou dimanche prochain en live sur Twitch, Epsi y parlera notamment de ses fragments et de comment ça se passe pour eux. 

Sinon, on se retrouve ici sur Youtube dans quinze jours et le reste du temps sur les réseaux sociaux, et à bientôt!

Liens utiles