[TPA] Mode d’emploi : plan de crise pour le trouble dissociatif de l’identité

  • par
  • TPA

Article traduit de Power to the Plurals, écrit par le Stronghold System.

Un plan de crise, aussi appelé plan de sûreté, est un plan qui dicte ce que l’on doit faire pour se permettre de rester en sécurité, de s’aider durant une période de crise, comme lorsque l’on subit des crises de panique ou des flashbacks. Si vous avez un trouble dissociatif de l’identité, il est très important d’inclure votre système dans votre plan de crise. C’est une bonne façon d’apprendre à travailler ensemble dans les moments difficiles. Dans la vidéo suivante, que nous avons ré-éditée et remise en ligne, afin de vous offrir une meilleure expérience, nous expliquons notre plan de crise étape par étape. Nous espérons que cette nouvelle vidéo vous inspirera et vous donnera des astuces pour créer votre propre plan de crise pour vous et votre système TDI.

L’une des choses les plus importantes est de vous rappeler à toustes où et quand vous êtes. Être présent-e-s dans l’ici et le maintenant est ce qui vous permettra de ne pas rester coincé-e-s dans la peur du passé. Il s’agit d’un procédé neurologique, et il faut du temps et de la pratique pour en sortir. Essayez d’être gentil-le-s avec vous-mêmes. Tenir un journal est un bon moyen de bénéficier des idées des autres alters concernant les choses qui devraient être incluses dans votre plan de crise.

Si aller sur Facebook fait partie de votre plan, vous serez peut-être intéressé-e-s par notre safe space (espace sûr) et groupe de soutien sur le TDI (en anglais) AlterNation sur Facebook ! N’hésitez pas à nous rejoindre ! (ndlr: un groupe francophone est également disponible.)

Vidéo du Stronghold System en anglais sur le plan de crise.

Nous espérons que cette vidéo vous a aidé-e-s et vous a apporté des informations ! Si vous avez des questions,  n’hésitez pas à les poser dans les commentaires de cet article !

Voici la version écrite de notre plan de crise :

Allumez toutes les lumières chez vous.

Fermez toutes les portes, les fenêtres et les rideaux.

Mettez de la musique. 

Brûlez de l’encens.

Prenez de quoi vous ancrer (une photo, une peluche, une couverture…).

Prenez de quoi boire et de quoi manger.

Cachez votre clé si besoin et si vous pouvez le faire sans danger.

Demandez à un-e internal self-helper (alter en charge d’aider les autres alters à l’intérieur du système) d’emmener les alters enfants dans un endroit sûr.

Demandez aux protecteurices de venir à l’avant et de toucher avec leurs épaules la personne au contrôle. 

Faites des exercices de respiration – inspirez pendant quatre secondes, retenez votre souffle pendant sept secondes, expirez pendant huit secondes.

Envoyez un message ou appelez votre travailleur-euse social-e/thérapeute.

Prenez vos médicaments si cela est nécessaire et possible.

Connectez-vous avec l’intérieur (les autres alters), changez-leur les idées et aidez-les.

Trouvez des distractions extérieures et dépourvues de triggers.

Rendez-vous sur AlterNation, le groupe de soutien pour le TDI sur Facebook. (ndlr: un groupe francophone est également disponible.)

Si besoin, appelez une ligne d’aide ou les services de secours :

  • France : 112 / 15
  • Belgique : 112 / 100
  • Suisse : 112 / 144
  • Canada : 911 / 811

Lignes d’aide internationales : http://www.suicide.org/international-suicide-hotlines.html (choisir France pour la France, Belgium pour la Belgique, Switzerland pour la Suisse, Canada pour le Canada).

Ligne d’écoute pour les personnes LGBTQIA+ : https://www.asso-contact.org/je-suis/lgbt 0 805 69 64 64 (appel gratuit).

Ligne Allô Écoute Ado : http://www.alloecouteado.org/

Article original : https://powertotheplurals.com/how-to-from-crisis-to-safety-plan-for-dissociative-identity-disorder/